Retour au site    Inscription    Connexion    Rechercher    FAQ    Cours    Interros   Emploi soignant

Index du forum » i-manip : les forums » Les interros




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Diagnostic : cas clinique (1) : protocole de scan et IRM
 Message  Publié : 12 Fév 2005 16:46 
Hors-ligne
Rang 666
Rang 666
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mars 2004 17:09
Message(s) : 984
Info sur le sujet : Diagnostic : cas clinique (1) | Taille : 2,39 Ko | Télécharger le sujet : cliquer ici


Pour ce sujet j'aurais répondu ceci :

Un homme de 25 ans consulte pour une douleur chronique au niveau de la crête iliaque gauche.
Les radiographies pratiquées retrouvent une image lacunaire irrégulière de l'aile iliaque gauche sans rupture corticale visible, faisant évoquer une tumeur osseuse.


1. Quel est l'examen radiologique réalisé en premier lieu en cas de doute diagnostique pour préciser les contours et le contenu d'une lésion focale osseuse ?
Donnez quelques règles techniques à appliquer lors de cet examen afin d'obtenir la meilleure information possible.


TDM du bassin.
Apporte plus d’information sur la lésion (aspect corticale), permet de la déterminer :
- lésion à matrice calcifié > 100 UH
- lésion à matrice liquidienne de O à 25 UH
- lésion à matrice graisseuse entre 0 et -100 UH
- lésion à matrice gazeuse de -150 à -1000 UH
Mesure de densité avant et après IV de produit de contraste.
Le fait de réaliser le scanner peut permettre d’éviter la biopsie s’il permet de diagnostiquer une lésion bénigne. Sinon on peut réaliser la biopsie directement après diagnostic probable.
Le patient sera positionné en DD, mais il ne sera pas nécessaire de faire une rotation des membres inférieurs (on s’intéresse à la crête iliaque gch)
FOV grand champs pour recouvrir tout le bassin.
SFOV s’étendant de L5-S1 au tiers supérieur de la diaphyse fémorale.
CST : 120 à 130 KV / 200 à 300 mAs
Reconstruction en coupe millimétrique chevauchées.
Double fenêtrage : os et partie molle, filtre BONE
MPR dans les trois plans

2. Une biopsie à l'aiguille est réalisée sous contrôle tomodensitométriquc, concluant à un sarcome d'Ewing, tumeur maligne.
Quel est l'examen d'imagerie de référence à pratiquer dans le bilan d'extension locorégionale
Quels sont les avantages pour ce bilan ?



IRM examen de choix dans l’extension des tumeurs malignes.
Donne :
- extension vers la métaphyse
- extension vers les parties molles
- visualisation des skip métastases (petites métastases séparées de la tumeur principale par du tissu sain)
- extension interarticulaire
- visualisation des vaisseaux.


3.Après chimiothérapie et chirurgie, une IRM est réalisée pour apprécier l'efficacité du traitement et la surveillance à distance.
Quelles sont les séquences les mieux adaptées pour dépister une récidive ?


SAG T1
AX T2 FAT SAT (extension dans les parties molles)
CORO ou SAG T1 + GADO (Vaisseaux)



C'est surtout pour les protocoles. Et Nono t'aurais fait quoi et avec quels paramètres les scan?
Et puis l'IRM quelles séquences et pour quoi voir, vous auriez mis çà? :t id t:


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Index du forum » i-manip : les forums » Les interros


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron